Rechercher
  • F.Walther

Ostéopathie animale

Un sujet qui m'est cher puisque je suis étudiante en 4ème année d’ostéopathie animale en plus de mon entreprise.


Si je vous parle d’ostéopathie, combien d’entre vous vont directement penser à « boiteries », « douleurs articulaires », « mal de dos » ? 99,9999 % ? Bon, j’exagère peut être un peu ! L’idée de cet article est de vous montrer que l’action de l’ostéopathe n’est très certainement pas que biomécanique !




PS : Tout au long de cet article je vais vous parler de l’ostéopathie animale mécaniste enseignée par mon école Biopraxia basée sur l’éthiopathie. Je ne parle donc pas ici d’ostéopathie de manière générale mais de celle qui m’a donné l’envie de pratiquer ce métier.


Qu'est-ce que l’ostéopathie animale ?




L’ostéopathie animale va donc s’attacher à déterminer la cause primaire du déséquilibre et non simplement traiter les symptômes :

« Mon chien boîte d’un antérieur droit ». Conclusion du maître : il a mal à cette patte. L’ostéopathe dans sa vision globale va remarquer que, certes on observe une irrégularité/boîterie, mais qu’elle n’est que la résultante d’une sur-stimulation des muscles du dos , dont la cause vient d’un problème de la hanche gauche. L’animal souffre de son postérieur Gauche -> il va donc chercher à remettre du poids sur l’avant main pour soulager son arrière main -> et sursolliciter son dos pour rigidifier le tout. Si on traite la boiterie qui n’est que le symptôme, mais qu’on ne s’attarde pas sur la cause primaire (le graal de l’ostéopathe) de cette boiterie, l’animal va se remettre à boiter.


La vision globale est à mon avis la particularité n°1 de ce métier , nous devons pouvoir déterminer les interconnexions entre tous les systèmes via nos connaissances en physiologie , anatomie , pathologie , cours vétérinaires (nous devons être aptes à référer) ... Finalement sur un consultation de 45 minutes nous passons plus de temps à réfléchir qu’à manipuler ...Vous comprenez maintenant le but de l’ostéopathe , trouver la cause primaire pour rétablir l’équilibre relatif du système. Nous ne sommes pas des magichiens ( ok elle était facile) , nous allons simplement aider le corps à retrouver son équilibre qui lui est propre. Ainsi, vous viendrait-il à l’idée qu’un animal souffrant de conjonctivite récurrente pouvait simplement avoir un problème au niveau des cervicales hautes ?


Maintenant oui j’espère ! L’ostéopathie est donc non seulement utile pour traiter des troubles locomoteurs, mais également l’incontinence, les dermatites, les troubles digestifs , épilepsie , chiot bégu/prognatisme, non descente de testicule ...



L'ostéopathe ne se substitue pas au vétérinaire


Simplement car ce sont deux métiers totalement différents ! Vous n’iriez très certainement pas voir le dentiste pour de l’hypertension , cela ne veut pas dire qu’il n’est pas compétent pour autant.


Cela remet donc beaucoup de choses en question, puisque de nombreuses affections sont traitées par allopathie (traitement médicamenteux) alors qu’une simple visite chez un ostéopathe mécaniste peut, dans certains cas, remettre l’animal dans son état d’équilibre relatif. Attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’un ostéopathe se substitue à un vétérinaire mais j’aimerais cependant mettre en avant l’importance des deux points de vue. Si certains cas ne peuvent être traités que par le vétérinaire (fractures, infections….) d’autres ne trouvent de solution qu’avec l’ostéopathie.


Enfin il existe des cas où les deux professions deviennent complémentaires et je vous conseille vivement de trouver deux professionnels travaillant en équipe.


Dans la pratique :


Il est vivement recommandé de faire voir son animal au moins une fois par an par un ostéopathe. Pour les animaux de sports ou de travail , tous les 6 mois.

Et évidemment dès qu'il y a chute , changement de locomotion , gestation , comportement ....


Mise en garde





Je vois de plus en plus de stage “fitness” / “proprioception” passer dans mon fil d’actualité , sans le travail en amont d’un ostéopathe , une rééducation musculaire (aussi fine soit elle) ne sera d’aucune utilité et pourra même être néfaste.


Les muscles sont là pour aider le système à s’adapter/compenser donc travailler dessus sans savoir ce qu’il y a dessous est un risque non négligeable !

Comme nous n’irions pas manipuler une cervicale basse d’un vieux chien dont nous ne connaissons pas l’état cardiaque (car directement en relation avec le coeur), aller travailler sur un chien qui présente une amyotrophie (manque de masse musculaire) généralisée sur son postérieur gauche sans se demander pourquoi est une réelle hérésie .


Certains chiens mettent en place des stratégies musculaires (et parfois osseuse) très complexe pour continuer à fonctionner . La nature n’aime pas l’harmonie , la nature est d’ailleurs bien souvent bancale , enlever la béquille d’un chien qui s’est adapté à sa disharmonie est un non sens.


Depuis décembre 2017 , l’ostéopathie animale est reconnue par l’ordre des vétérinaires , elle rentre ainsi officiellement dans la santé animale. Seules trois écoles (dont Biopraxia) sont habilitées à préparer ses étudiants , après 5 ans d’étude , à cet examen jugé par des vétérinaires & ostéopathes animaliers. Les ostéopathes déjà installés doivent également se plier à cette validation de compétences.


Voici les personnes inscrites sur le registre des vétérinaire pouvant donc pratiquer l’ostéopathe après validation de leurs compétences : https://www.veterinaire.fr/outils-et-services/liste-des-personnes-non-veterinaires-pouvant-realiser-des-actes-dosteopathie-animale/registre-national-daptitude-rna.html


Caninement votre ,


Fanny Walther

179 vues

Du lundi au samedi (sauf pour les urgences ostéopathiques assurées 7j/7) de 9h00 à 19h00    06-17-39-30-24         walther.fanny@gmail.com      © 2023 By Fanny Walther AREG