top of page

Le border collie cet athlète incompris

Vif , intelligent , sportif ,obéissant, très interactif , très attaché à son maître... toutes ces qualités expliquent que des personnes d’attentes très différentes puissent être intéressées par ce type de chien.


Cependant, il s’avère que les refuges accueillent un nombre croissant de border collie. Cet article va tenter d’expliquer les raisons de cette évolution en vous informant le plus objectivement possible sur ce chien si particulier afin d'éviter les abandons et/ou les troubles du comportement …

En tant qu’éducateur canin , je reçois régulièrement des propriétaires de border en détresse qui ont développé des tocs, des comportements agressifs pour palier un quotidien hypo ou hyper stimulant.



Think border , live border = Pense border , vit border ...

Le border collie est LE chien de troupeau par excellence. En effet c'est la seule race sur les 342 référencées, pour qui la confirmation (LOF) passe uniquement par une épreuve de travail.


Il montre très jeune un comportement caractéristique de prédation sur les jouets, les congénères, les autres animaux , les voitures , les vélos , les joggers, …. tout type « d’objets » en mouvement dans le seul but de les contrôler. Si le chien ne fait pas preuve de cet atavisme, ce n’est pas un border collie . Il est vrai qu’il existe une lignée beauté dépourvue d’instinct, mais elle ne peut pas véritablement être rattachée au border collie (C’est comme le canadry dry : ça ressemble à l’alcool , c’est doré comme l’alcool … mais ce n’est pas de l’alcool).


Il n’est possible de satisfaire aux instincts d’un véritable border collie que par le troupeau, pour la simple raison qu'il a été sélectionné depuis plus de cent ans pour cette utilisation.

Je vous vois déjà venir : « c'est faux, un border peut très bien être heureux sans troupeau avec une dépense mentale et physique quotidienne suffisante ». Pour répondre à cela j’emprunterai une citation de Jean Piacentino :


« S’il n’est pas exact de prétendre que le besoin de travail du Border ne peut être satisfait qu’au troupeau, en revanche il est indéniable que pour un chien qui dispose d’aptitudes génétiques en la matière, seul le troupeau permet le plein épanouissement…. On peut « soûler » un Border de promenades, de courses, de sauts, etc. : selon le cas et la manière dont cela est fait, on le détend, on le fatigue ou on le stresse, mais c’est véritablement par le troupeau qu’il trouve la plénitude de son équilibre ».




Le border , cet hyper-actif !


Souvent j'entends des remarques de ce genre « Un border collie ? Tu dois passer ta vie à le défouler ! » Euh… non, pas vraiment. Mes chiens font partie de mon quotidien, je leur demande donc avant tout de s'adapter à mes activités. Selon mon emploi du temps ils peuvent tout aussi bien être en concours troupeau, en démonstration , en chenil , en cage dans la voiture , que sur le canapé les quatre fers en l'air.