53076390_308532549851764_254050145512351
Chronomètre

14 min, 4 jours/7 , 1 jour de repos complet

Exercice n°1 : Transition d'obéissance avec antérieurs fixés

Le but ici est de réaliser un point fixe autour des antérieurs. Pour cela il va être nécessaire d'employer à nouveau des cibles.

Pour commencer une cible assez large, elle devra faire entre 6-10 fois la largeur de patte de votre chien. Plus cela va avancer, plus pourrez prendre une cible étroite.

En début d'exercice le but est que le chien reste les antérieurs sur le ciblage. Il peut néanmoins bouger sur cette cible.

Cette semaine nous allons nous focaliser sur les antérieurs, mais avant toute chose il faut que vous soyez en capacité de les fixer, afin que l'exercice s'articule autour du point fixe souhaité.

 

 

Exercice n°O :Fixer les antérieurs (vous avez différents critères à respecter)

 

Une fois que le comportement est aisé -> le chien va sur le support il va falloir que vous

ayez d’autres critères d’exigences

 

Critères d'exigences

 - Le chien doit avoir un dos droit

 - La tête dans l’axe de la colonne (c’est à dire qu’il n’est pas utile voir dangereux à

terme d’avoir un chien tout le temps en « cou de cygne »)

 - Une attitude relâchée

 - Petit graal : des doigts le plus rond possible ce qui va signifier que le poids

est

harmonieusement réparti

 - Les coudes en dessous des épaules

 - La queue devrait être relâchée

 - Les postérieurs peuvent être plus écartés que les antérieurs ou vice versa ceci

est une question de structure bien souvent (épaules droites, angulations

pelviennes, dos long, inclinaison du bassin, chondrodystrophie ....)

 - Pour plus de facilité il est plus simple pour le chien d’obtenir un statique à partir

du mouvement

Exercice n°2 : Transfert de poids sur l'avant main

Capture d’écran 2021-06-16 à 14.37.43.pn

Exercice n°3 : Abduction/Adduction du membre thoracique

Capture d’écran 2021-06-16 à 14.41.26.pn