Programme Fondamentaux :

 

Les premiers pas de préparation physique du chien :

 

Ce Programme d’exercice simple et accessible regroupe les incontournables vous permettant de préparer physiquement votre binôme et :

 

  • développer votre complicité

  • travailler en sécurité

  • instaurer des bases solides indispensables avant toute activité physique

 

En quoi cela consiste 

 

  • Grille d’exercices sur un mois à travailler à raison de 2-3 séances/semaine de 12 minutes

  • Exercice détaillé par consignes écrites, photographies et vidéos

  • Afin de réaliser de façon indépendante les exercices

  • Un suivi et feedback est également disponible avec relecture vidéo

  • Pas de matériel spécifique 

 

Chaque semaine vous allez recevoir 3 exercices à travailler à raison donc de 2-3 séances/ semaine au minimim.

Pour la                     , nous allons prendre le temps de fixer des bases solides. Avant de lire il faut connaître l'alphabet.

Avant toute chose, parlons sécurité. Toutes les séances seront à réaliser :

- Sur du matériel fixe

- Sur un sol non glissant

- Dans la lenteur

- Avec un chien droit

Cette semaine de travail sera nécessaire afin de vous donner les bonnes bases et surtout

les critères d’exigences à systématiquement respecter. Petite note, mettez le chrono, les

séances ne devront pas durer plus de 12 minutes, 3 minutes maximum par exercice.

 

Exercice n°1 : Comment récompenser

Avant tout parlons de la récompense :

Il y a autant de façon de récompenser qu’il existe de friandises, d’ailleurs choisissez les

bien, hiérarchisez les !

Mes chiens étant au barf, j’utilise des croquettes bien souvent (semi humide) ou des

friandises semi-humide de (très) bonne composition. Il est essentiel à mon sens de

maitriser la variable d’entrée alimentation, tout simplement car ce que nous faisons n’est

pas physiologique. Le chien devrait manger au vu de son système digestif une fois/ jour et

pas forcément tous les jours, alors évitons les knackis et cervelas et privilégions des

friandises monocomposées ou au moins complètes et saines (facile par la suite de déduire

de la ration).

Récompenser souvent, active systématiquement le système et focalise toute l’énergie sur

la digestion, ce qui fait à terme baisser le potentiel vital de l’animal.

Il serait intéressant de combiner le travail au moment du repas ou à minima de l’espacer

au maximum de ce repas. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas récompenser souvent,

je cible juste votre attention sur le fait que cela n’est pas physiologique, manger toute la

journée n’est pas inscrit dans le système digestif du chien, au contraire du cheval par

exemple.

 

Dans la rééducation quelle soit comportementale ou physique nous passons outre cet

argument car l’important est d’évoluer. Je pose simplement cela là comme une piste de

réflexion car je crois que la lucidité et une vision globale est très importante lorsque nous

travaillons avec des animaux, chacune de nos actions va finalement avoir des

conséquences positives et/ou négatives.

 

Comment récompenser ? Une fois que vous avez trouvé LA friandise et un moment idéal

vient la façon de récompenser.

 

Nos chiens passent leur journée à nous regarder à en créer des tensions cervico-

thoraciques importantes. Comme nous sommes en entraînement et que nous maitrisions

 

bon nombre de variable d’entrées, nous allons soulager leur petit balancier cervical.

Pour savoir à quelle hauteur récompenser, il faut amener la main : au niveau du regardchien - quelques centimètres.

Le chien sera alors placé en « position neutre » ou de repos. Plus vous allez lentement lui

proposer la friandise plus il sera calme dans la façon de la prendre. Votre respiration est

importante ici, c’est idiot à dire mais pensez à respirer !

Une mise en place d’un codage simple est à faire ici : Main fermée, tu n’as pas accès à la

friandise, elle peut voyager.

Mais ouverte et à plat, tu peux te servir.

Capture d’écran 2021-06-03 à 08.47.52.pn

Exercice n°2 : Réaliser un statique debout

Capture d’écran 2021-02-21 à 10.15.59.pn

Exercice n°3 : Rondeur des doigts , la rondeur des doigts va devenir un critère d'exigence. En effet lorsque le poids est mal réparti, les doigts ont tendance à s'applatir et les membres à mal s'orienter.

En variant les supports et votre façon de récompenser montrez moi

comment cela affecte la position de vos doigts. Une vidéo pour les antérieurs ET les

postérieurs est demandée. Idéalement nous allons combiner la rondeur sur les 4 membres.

Capture d’écran 2020-11-09 à 18.44.26.pn